• Arthur Perrin

Focus sur le métier de graphiste freelance

Mis à jour : avr. 20

Dans cet article je vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur le métier de graphiste : qu'elles études pour devenir graphiste ? Graphiste freelance ou en agence ? Faut-il savoir dessiner pour être graphiste ? Quels outils faut-il utiliser ?



Définition


Tout d'abord commençons par définir le mot "graphiste". Du Latin "Graphicus" et du Grec ancien "Graphikos", le terme de graphisme défini la discipline consistant à transposer une idée, un mot en une représentation graphique : dessin, typographie, couleur, photo. Le graphiste est donc la personne effectuant du graphisme. Son travail est de simplifier une pensée, des valeurs ou même un objectif par le biais d'une création esthétique qui sera facilement interprétable par le plus grand nombre, car comme le disait Napoléon Bonaparte :

"Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours"


Qu'elles études pour devenir graphiste ?


Il existe un grand nombre d'écoles qui vous permettront d'arriver au métier de graphiste. Vous pouvez faire le choix de passer par une "école des beaux-arts" avec une formation de 3 à 5 ans, par une "école nationale supérieure d'art" après avoir réalisé 2 à 3 ans d'études et avoir passé un concours d'entrée ou plus simplement choisir une des nombreuses écoles privées spécialisées dans le design digital. Aucune formation n'est véritablement meilleure qu'une autre et chacune possède sa façon de vous enseigner ce que vous devez savoir avant de vous lancer. Il vous faut prendre en considération ce qui vous plaît le plus en terme d'objectif futur et de forme d'apprentissage. Bien souvent une école d'art vous poussera vers une formation plus manuelle qu'une école dite digitale, mais rien ne vous empêche de devenir graphiste si vous êtes motivé et apportez votre univers et vos connaissances



Graphiste freelance ou en agence ?


Le graphiste, comme beaucoup de métier du digital, à la chance de pouvoir choisir son univers de travail. Travailler seul, en freelance donc, permet une plus grande liberté de création et de proposition au client. On peut choisir ses horaires, ses prestations ainsi que sa clientèle. Le plus gros du travail lorsque l'on est en freelance réside justement à trouver sa clientèle et à faire parler de vous. En agence les avantages et les difficultés sont différents. Vous avez la chance de pouvoir travailler en équipe afin de réaliser des projets plus ambitieux, mais vous devrez très souvent argumenter car chacun possède sa propre vision du projet. Si vous êtes le directeur artistique vous serez aux manettes et pourrez donner des directives quant au design global ; sinon, vous pourrez effectuer des propositions qui seront acceptées … ou non !

La grande force du freelance est la liberté.

La grande force de l'agence est la diversité.



Faut-il savoir dessiner pour être graphiste ?


Cela peut paraître très curieux mais … non !

Il n'est pas nécessaire de savoir dessiner pour être graphiste. Contrairement à l'illustration, le graphisme tient son jeu dans la simplification d'une idée, d'une valeur, d'un mot. Il n'est donc pas obligatoire d'avoir effectué une école d'art pour devenir graphiste.

Ce qui compte le plus dans ce métier c'est d'avoir l'idée qui marquera l'esprit. La technique quant à elle vient avec l'apprentissage. La connaissance de ce qui existe déjà est aussi très importante, que ce soit pour s'inspirer ou créer de la nouveauté. Dans les métiers créatifs il n'y a que le travail et la persévérance qui compte alors ne baissez pas les bras dès la première fois et travaillez dur.



Quels outils faut-il utiliser ?


Chaque graphiste possède sa propre façon de travailler mais il n'en ait pas moins qu'il existe des us et coutumes comme dans chaque métier.

Voici une petite liste qui pourra vous guider :

  • un carnet, des crayons et tout le matériel nécessaire pour faire des esquisses

  • un logiciel de création graphique comme Adobe Illustrator ou Affinity designer

  • un logiciel de retouche photo comme Adobe Photoshop ou Affinity photo

  • un logiciel de présentation de documents comme Adobe InDesign ou Affinity Publisher

  • un logiciel de web design (si vous en faites) avec un système de simulation comme Adobe XD, Figma ou encore Invision

  • Une liste de sites ou de réseaux sociaux vous permettant de faire de la veille et de rester à l'écoute des nouveautés du secteur.



J'espère que cet article vous aura permis de comprendre un peu plus ce métier et aura répondu à vos interrogations ! S'il vous a plu, n'hésitez pas à le partager autour de vous !


A bientôt !


13 vues

Posts récents

Voir tout